Sophrologie : comment choisir entre les séances collectives et les séances individuelles ?, par Hélène Dujardin Paris 11

Sophrologie : comment choisir entre les séances collectives et les séances individuelles ?

On me pose parfois la question de savoir ce qui est « le mieux » entre les séances collectives et les séances individuelles. Voici quelques éléments pour éclairer votre choix.

 

#1 réponse à un besoin de groupe OU réponse personnalisée

Qu’est ce qui est proposé en séance/atelier/cours collectif de sophrologie ?

En séance collective, le/la sophrologue propose un atelier qui répond aux besoins du plus grand nombre. Le contenu des séances va aussi différer selon le/la sophrologue : de la simple relaxation ou à des pratiques plus « poussées », « élaborées ».  Une thématique peut être posée comme cadre des séances, par exemple la gestion du stress. Le contenu peut être des pratiques assises ou allongées et également debout.

Pour ma part, la complémentarité des pratiques assises et debout me tient à cœur.

J’aime également avoir un temps de retour d’expérience, de partage à l’issue des pratiques, mais ce n’est pas forcément tout le temps le cas dans les ateliers collectifs.

Qu’en est-il des séances individuelles ?

Les séances répondent à votre besoin spécifique, adressent votre problématique et/ou proposent une démarche plus approfondie de cheminement vers la connaissance de soi.

C’est une démarche personnalisée adaptée à une personne.

 

# 2 Les prises de conscience et retour d’expérience

En séance individuelle, l’expression de soi est plus élaborée, et par définition personnelle

La dynamique de groupe va apporter autre chose : peut-être déjà dans le partage d’autres retours d’expérience comme un écho à votre vécu, des ouvertures à d’autres perspectives.

Mais alors l’expérience de groupe est proche de la relaxation ?

Non, au tout début de mon expérience de sophrologue, avant la mise en place de premiers stages, j’avais cette idée préconçue et ce questionnement : que peuvent apporter ces séances de groupe, en dehors d’une simple relaxation ? J’ai été la première surprise de l’impact des séances, des prises de conscience qui peuvent se faire tout autant en groupe qu’en individuel.

 

# 3 Comment choisir entre les séances collectives ou individuelles ?

Quelques questions à se poser pour y répondre :

  1. Cela dépend de votre besoin /envie du moment: avez-vous une problématique spécifique à adresser ou pas ? ressentez-vous le besoin d’un cheminement personnel existentiel profond ? avez-vous une « simple » envie de prendre un moment pour vous ?
  2. Cela dépend de votre préférence: avez-vous une préférence pour une expérience de groupe ? ou préférez-vous pratiquer seul(e) ?
  3. Cela dépend de votre porte-monnaie: un atelier de groupe peut être plus accessible, même s’il est aussi intéressant de vérifier si votre mutuelle rembourse la sophrologie
  4. Cela dépend de « l’avancée de votre recherche / choix de méthode» : les ateliers de groupe peuvent être un moyen de tester, de mettre le pied à l’étrier avant des séances en individuel

Retrouvez mon actualité, les cours collectifs que je propose ici

Et je peux vous accompagner en séances individuelles de sophrologie, vous trouverez les informations sur ces séances ici.

 

Et vous pouvez tout à fait me contacter pour avoir des informations complémentaires : 06 34 18 00 23.

Quelles sont les différences entre la sophrologie et la méditation? les points communs? Comment choisir?, par Hélène Dujardin Paris 11

Sophrologie & Méditation : quelles sont les différences? les points communs? comment choisir?

Quelle est la différence entre la sophrologie et la méditation de Pleine Conscience ?

Souvent on me pose la question de connaître la différence entre ces deux méthodes.
Comme j’aime à le dire, ces disciplines sont cousines. La sophrologie s’est inspirée de la méditation qui fait partie de la méthode.

Un visionnaire est à l’origine de chacun des méthodes 

  • A l’origine de la Méditation de Pleine Conscience : Jon Kabat-Zinn, docteur en biologie moléculaire et chercheur. Passionné par le zen, la méditation, il réfléchit à comment faire bénéficier la méditation au plus grand nombre : ainsi il va laïciser la méditation, la codifier et la faire valider scientifiquement.
    C’est ainsi que nait la Méditation de Pleine Conscience – Mindfulness - dans les années 70 avec la création du programme MBSR (mindfulness based stress reduction) .
  • En sophrologie, c’est également un visionnaire, le professeur Alfonso Caycedo, médecin psychiatre, qui définit sa méthode dans les années 60, fort de ses cheminements en occident et en orient, intégrant la méditation, mais également par exemple, le yoga, les techniques de relaxation…

Quels sont les points communs ?

Les deux méthodes – la sophrologie, la méditation – partagent des points communs

1/ Sur le positionnement de l’approche

  • Les deux approches sont aussi complètement laïques et sont en dehors de tout aspect religieux
  • La sophrologie comme la méditation vise à développer l’autonomie de la personne : la personne est autonome, responsable dans son cheminement.

2/ Sur la façon de réaliser la pratique

  • L’importance de la pratique et de l’expérience. En sophrologie comme en méditation, sans pratique, il n’y a pas de changement. Ce ne sont pas les concepts qui transforment, mais l’expérience et la pratique.
  • La mise en mots. Après une pratique formelle de méditation (plus précisément en Mindfulness) comme après une pratique de sophrologie, le retour d’expérience permet de poser des mots sur le vécu, d’amener à des prises de conscience sur soi et son mode de fonctionnement. L’expérience est ainsi intégrée corporellement.

3/ sur le contenu des méthodes

  • un travail sur le corps et l’esprit
    • En méditation, se rendre présent et écouter son expérience dans l’instant à partir du corps, avec de la douceur, de l’accueil, de la tendresse, dans l’ouverture à soi. Cette ouverture à soi c’est 90% du boulot qui est fait.
    • En sophrologie, l’expérience du corps, les vivances, est à la base de la méthode. L’exploration de soi commence par le corps. Les mouvements de relaxation dynamique en sophrologie vont progressivement amenés à cette conscience du corps, dans ses différentes structures : la peau, muscles, os, organes internes… et l’exploration se poursuit par l’esprit, les émotions, les valeurs
  • un travail sur l’attention
    • En sophrologie, l'attention se travaille dans un état différent de la vigilance, proche du sommeil appelé état sophro-liminal. Etat dans lequel la plasticité cérébrale et imaginative est plus importante, état qui accentue également les perceptions intérieures et extérieures.
    • En méditation, l'attention est l'attention juste, instant après instant sur son expérience présente. L'attention s'oppose à l'état de pilotage automatique.

 

Mais, alors quelles sont les différences ?

L’intentionnalité en sophrologie vs l’accueil de tout ce qui est en méditation

Et c’est là où nous arrivons au point principal de différence entre les deux méthodes:

  • D’un côté la méditation nous invite à accueillir notre expérience – corporelle, mentale, émotionnelle – telle qu’elle est, dans un processus d’acceptation. Un accueil plein et entier de notre expérience, autrement dit une pleine présence, sans nous confondre totalement avec nos inconforts ou souffrance.
  • De l’autre, la sophrologie, nous proposons également cet accueil de soi et de son expérience, mais la sophrologie nous amène dans la pratique vers une intention pour mobiliser ses ressources, développer ses capacités. Et l’intention va s’exprimer dans la pratique, par la pensée, le corps, les émotions.

Une différence de temporalité

La temporalité est l’autre point de différence important entre les deux méthodes

  • La méditation se situe dans l’instant présent, justement par rapport aux ruminations, aux anticipations, aux idées ressassées du passé, la proposition est de revenir dans le réel, de façon épuré, simple
  • Alors qu’en sophrologie, après un travail sur le présent, nous travaillons également sur le futur: toujours avec le principe d’intentionnalité. Les pratiques dans le futur vont apporter une projection concrète et surtout incarnée, corporellement et émotionnellement pour nous permettre d’avancer vers notre objectif. Le passé, quant à lui, peut être retravaillé, en portant un nouveau regard sur nos expériences de vie.

Une fois tout cela évoqué, comment choisir ? vers quelle discipline se tourner ?

Les deux méthodes sont complémentaires. Je vous donnerai ici mon expérience, qui peut peut-être vous donner à faire un choix, à vous éclairer :

  • La méditation m’apporte au quotidien une stabilité du corps et de l’esprit, elle me centre. Elle m’aide aussi à traverser des tempêtes mentales, émotionnelles. C’est comme un mode d’emploi de moi-même et de ce qui bouge en moi. Et puis, lors de programmes ou retraites, c’est une méthode qui m’a permis de mieux me comprendre dans mes modes de fonctionnement, mieux m’apprivoiser
  • En sophrologie, l’approche est plus guidée, avec les intentions données dans les pratiques. Alors que la méditation est plus épurée dans l’approche, la sophrologie propose un cheminement vers la découverte et la connaissance de soi, cheminement vers un objectif, un travail sur une problématique. De façon pratique et quotidien, j’utilise les pratiques de sophrologie selon leur intention. Par exemple, pour me préparer à un événement futur.

A vous à présent, de faire votre expérience, de tester la méthode qui peut le mieux répondre à votre besoin, problématique. Je suis moi-même à votre disposition, pour entamer ce parcours, n'hésitez pas à me contacter!

Emission d’Olivier Delacroix sur Europe 1 (11/07/2019) : des témoignages sur la sophrologie pour mieux en comprendre les bienfaits

Emission d’Olivier Delacroix sur Europe (11/07/2019) : des témoignages sur la sophrologie pour mieux en comprendre les bienfaits

 

  • Isabelle partage son expérience de la sophrologie qu’elle a connue avant une opération médicale et ensuite lors d’un changement professionnel
  • Sophie, quant à elle, partage son expérience face à sa problématique de sommeil avec des horaires décalés.
  • « une autre » Isabelle explique sa problématique du stress et l’expérience lors de ses séances
  • Michèle témoigne de son expérience de la sophrologie dans le cadre d’acouphène
  • Bénédicte, elle, nous raconte aussi ce qu’elle a vécu avec la sophrologie, en tant que sportive, la complémentarité et l’apport de la sophrologie.

Des retours, des partages concrets, des explications,  qui vous donneront une idée de ce qu’est la sophrologie, sous ces différentes facettes. Ces témoignages sont « très féminins » ce qui ne reflète pas l’usage, en tout cas, tel que je le vis dans mes consultations en sophrologie : je reçois en effet plus d’hommes que de femmes.

Une émission qui peut vous éclairer et vous donner peut-être envie de consulter une sophrologue par rapport à votre besoin, problématique.

Je suis disponible pour vous recevoir à mon cabinet pour des séances en individuel, au 93 rue du chemin vert, Paris 11 – Voltaire, Père Lachaise, Saint Maur, proche République.

La Sophrologie pour les étudiants : comment gérer son stress ? Comment se préparer aux examens ? Que peut apporter la sophrologie aux étudiants ?

La Sophrologie pour les étudiants : comment gérer son stress ? Comment se préparer aux examens ? Que peut apporter la sophrologie aux étudiants ?

Être étudiant : des enjeux multiples

La période des études supérieures est  jalonnée de changements, d’étapes à franchir, de difficultés :

- La notion de réussite scolaire, des études supérieures – avec des choix à réaliser - qui orienteront une future vie professionnelle, l’approche de l’entrée dans la vie active

- les premiers jalons qui se posent en termes d’indépendance avec une nécessaire adaptation (nouvelle ville, nouvel environnement…). De nouvelles responsabilités et de nouveaux repères à construire : l’étudiant développe son autonomie

- un emploi du temps qui concilie différentes exigences : les examens, les stages, la gestion du budget.

Les étudiants et le stress

Ainsi cette période de vie, délicate, peut être source de stress : ainsi, selon une étude OpinionWay pour SMEREP sur La santé des étudiants menée en juin 2018 : plus de 9 étudiants sur 10 sont stressés au cours de l’année dont ¼ déclarant être tout le temps stressés. Les sources de stress sont notamment les périodes d’examens, le sujet des études, et les choix  d’orientation

Que vont apporter la Sophrologie et la Méditation aux Étudiants ?

La sophrologie et la méditation vont à la fois apporter :

- un bénéfice sur l’instant : prendre soin de soi, l’espace de la séance et profiter de cette détente

- des outils concrets applicables dans la vie quotidienne, grâce à des pratiques facilement accessibles

- une meilleure connaissance de soi : comprendre ses modes de fonctionnement pour être acteur de son mieux-être

La sophrologie et la méditation peuvent répondre aux besoins des étudiants  de manière concrète :

- Pour gérer leur stress : apprendre à se détendre, relâcher les tensions physiques, mentales ;  apprivoiser ses émotions ; se calmer, se recentrer, se préparer pour les périodes de contrôle et d’examens, à l’oral comme à l’écrit, améliorer son sommeil

- Pour améliorer les apprentissages, renforcer les capacités : renforcer l’attention, l’écoute et  la concentration, stimuler la mémoire, développer sa motivation, travailler sur sa confiance

- Pour mieux vivre son corps : se reconnecter à son corps, se respecter et prendre soin de soi. C’est par l’appui du corps que l’étudiant va apprendre à se connaître et se comprendre.

Comment définir la sophrologie par rapport à la méditation ? Quelle est la différence ?

Pour tenter d’être simple et pragmatique : la sophrologie propose une intention dans la pratique (par exemple, un travail sur le sommeil) alors que la méditation propose d’accueillir « tout ce qui est ». Une autre différence : le temps. La méditation se situe ici et maintenant ; la sophrologie travaille sur le présent, bien entendu, mais aussi le passé et le futur.

Vous pouvez trouver plus d’information sur les pages du site ofthegarden consacrées à la sophrologie et la méditation

Formée à ces deux méthodes, je les utilise et les choisis en fonction des objectifs de travail.

Comment se passent les séances ? En collectif ou en individuel ?

Les séances peuvent se réaliser

- en individuel : avec un objectif défini avec l’étudiant et un suivi personnalisé

- en groupe : l’objectif est aussi défini en amont, les séances s’adaptent au groupe ; la dynamique de groupe enrichit l’expérience.

Accompagnements en individuel et en collectif, par Hélène Dujardin, Sophrologue et Praticienne en Méditation de Pleine conscience. N'hésitez pas à me solliciter et nous échangerons sur vos besoins.

Qu’est-ce que la sophrologie? Hélène Dujardin Sophrologue Paris 11 vous répond

Qu’est-ce que la sophrologie ? Pourquoi consulter un(e) sophrologue ?

C’est quoi la sophrologie ?

La sophrologie a été créée en 1960 par le professeur Alfonso Caycedo, un neuropsychiatre colombien. Cette méthode synthétise différentes disciplines, au croisement de l’Orient et de l’Occident :

  • le Yoga et la Méditation,
  • la Relaxation et la Respiration,
  • la philosophie phénoménologique.

C’est une approche originale et unique avec un travail sur le corps et l’esprit, et plus précisément la conscience.

Que veut dire Sophrologie ?

Le terme sophrologie vient du grec ancien :

  • sos : l’harmonie, la sérénité
  • phren : la conscience, l’esprit
  • logos : l’étude, le discours, la science

Littéralement la sophrologie est la science de la conscience en harmonie.

La Sophrologie, comment ça marche ? en quoi cela consiste exactement?

La force de la Sophrologie réside dans son approche combinée : un travail sur le corps et l’esprit.

  • Chaque pratique (assise, debout ou allongée) a une intention. Le sophrologue vous guide vers cette intention, tout en vous laissant « libre ».
  • La pratique passe par un état de relaxation dite dynamique : celle-ci facilite la concentration de l’esprit, vous permettant d’examiner en profondeur votre être physique et mental.
  • A l’issue de la pratique, vous partagez votre expérience : cette expression de votre expérience va vous permettre de mieux vous connaître, d’amener à des prises de conscience. Elle vous permet aussi d’intégrer "corporellement" la séance.

Chaque séance est adaptée en fonction de vos besoins :

  • Vous avancez de séance en séance vers un objectif défini en amont et des prises de conscience apportées au travers des pratiques et dans votre vie quotidienne.
  • Le sophrologue est comme un "guide de haute montagne" qui vous accompagne dans ce cheminement.

Pourquoi et Quand consulter un(e) sophrologue ?

La sophrologue est  simple, pragmatique qui apporte:

  • Des outils concrets, pour vous aider dans votre vie quotidienne
  • Et un travail « en profondeur » sur votre problématique et sur vous-même.

Concrètement, la sophrologie peut vous aider à :

  • Traverser une période difficile, vous accompagner lors d’un événement de vie personnelle, une séparation par exemple ou une souffrance au niveau professionnel.
  • Préparer un événement, un examen
  • Développer votre mieux-être : gérer votre stress, apprivoiser vos émotions, améliorer votre sommeil
  • Accompagner un travail en psychothérapie ou psychanalyse

Quel sophrologue choisir ?

La sophrologie apporte de la relaxation, mais bien plus encore ; ainsi il est important de bien choisir son praticien. D’autant plus que la profession de sophrologue n’est pas réglementée.

Certains éléments peuvent vous permettre de faire ce choix :

  • La formation au métier de sophrologue : j’ai choisi une formation en deux ans puis une 3ème année d’approfondissement, soit plus de 400 heures de formation. (ESSA Formations à Vincennes).
  • Le respect d’un code de déontologie qui encadre la profession : je fais partie du Syndicat des Sophrologues Professionnels et je m’engage à suivre ce code de déontologie qui précise les principes et les exigences du métier de sophrologue.

Ensuite la 1ère séance vous guidera dans votre choix : la « bonne » méthode (sophrologie), avec la « bonne » personne au « bon » moment. Vous vous laisserez guider par votre intuition !

Séances de consultations individuelles sur rendez-vous au 93, rue du chemin vert, 75011.

Les Mutuelles qui remboursent la sophrologie

Certaines mutuelles remboursent la sophrologie, voici la liste, indicative car les infos peuvent évoluer.
Pour certaines, le titre RNCP est une condition mais pas pour d'autres (je suis certifiée RNCP). N'hésitez pas à vérifier auprès de votre mutuel!

ALPTIS: Pack Bien-être 25€ la séance pour 5 séances/an
CAP assurances 25 € jusqu’à 5 séances/an/assuré.
MFIF Pack Bien-être Bio II 40€/séance jusqu’à 6 séances/an.
MUTUELLE CAP VERT de 125 à 240 €/an/selon le forfait choisi.
ASSUREMA: à partir de 15 €/séance jusqu’à 210 €/an/assuré.Option complémentaire : 3 modules amenant le remboursement de 20 à 40 €/séance jusqu’à 6 séances/an/assuré.
COMPAGNIE DES FEMMES : Cajolia 1 : 15 euros /séance 12 séance par an, Cajolia 2 : 20 euros, Cajolia 3 : 25 euros
MPCL Mutuelle des fonctionnaires territoriaux
forfait médecine auxiliaire de 100 à 160€/an/assuré.
MYRIADE : à partir de 20€/séance jusqu’à 30€/séance à hauteur de 3 séances/an/assuré.
ADREA : 1ère formule : jusqu’à 25€/séance et 75€/an/assuré – 2e formule : jusqu’à 30€/séance et 150€/an/assuré.
CEGEMA mutuelle de nombreuses formules proposent un remboursement sur la base de 30€/séance.
MUTUELLE SAINT-GERMAIN 15 € par séance limité à 4 séances par an
RADIANCE de 15 à 40€/séance jusqu’à 3 séances/an/assuré.
BAHEMA: de 30 à 40€ selon le niveau choisi jusqu’à 3 séances/an/assuré.
CCMO mutuelle : Option médecine douce, 10 séances/an/assuré jusqu’à 35€/séance.
MUTUELLE FAMILIALE: de 50 à150€/an/assuré selon le forfait choisi.
SWISS LIFE: 25€/séance jusqu’à 5 séances /an/famille.
MGEN sous conditions, à savoir :
que le sophrologue soit certifié RNCP;
que le client ait un certificat médical de son médecin lui préconisant les séances de sophrologie.
MGEFI 75 €/an – 100€/an – 150€/an selon le niveau souscrit à raison de 25€ / séance.
MGC
Formule extra plus: 20€/séance (5 séances/an)
Formule Zen plus: 20€/séance (4 séances/an)
Formule Zen: 20€/séance (3 séances/an)
Générali 150€/an/pers (à vérifier)
UNEO 30€ par séances (3 séances maximum)

Scroll to top
Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Facebook
Facebook
YouTube
LinkedIn
Instagram